Lou Coucardié Rouge & Blanc
Nostre Païs Rouge & Blanc
Les Cépages
Share
octobre 23rd, 2015

2015. Un millésime Diva


En Costières de Nîmes, nous avons eu un débourrement tardif mais le millésime avait déjà rattrapé son retard à la floraison. Pas de coulure significative cette année et les rendements sont corrects. L’été a été chaud et sec, et la véraison a commencé vers la 3ème semaine de juillet. Elle a été rapide sur la plupart des cépages.

Fin août, des orages ont touché la région à 2 reprises, avec des cumuls d’eau très variables, même au sein d’une zone très restreinte. Ces pluies, lorsqu’elles étaient modérées, ont été bénéfiques pour le vignoble mais les précipitations plus importantes ont engendré des problèmes d’état sanitaire sur les cépages précoces. Afin de prévenir les risques de ces orages tardifs, toute l’équipe a fait un énorme travail d’effeuillage manuel sur le côté Ouest des vignes (les côtés Est avaient déjà été effeuillés fin juillet) ainsi qu’un éclaircissage des grappes trop compactes.

 Ces efforts pour assurer la maturité et l’état sanitaire des baies ont merveilleusement porté leur « fruit » avec des jus très colorés et une moindre acidité. Les taux de sucre nous ont permis d’atteindre une maturité phénolique optimale sans avoir des niveaux d’alcool trop importants.

 echo1

Nous avons commencé les vendanges par les cépages blancs avec un tri sur nos Viognier et nos jeunes Roussanne ; les jus sont très aromatiques avec une petite pointe d’acidité rafraichissante. Grande réussite des Roussanne, Clairette, et Grenache Blanc alors que le challenge est plus elévé pour les Viognier. Leur état sanitaire a demandé un tri drastique et une maturité moins poussée que d’habitude.

 Les rosés (issus des jeunes Syrah, Grenache et Cinsault), très gourmands avec une bouche charnue et de la sucrosité, sont sur une belle aromatique de fruits rouges. La couleur, soutenue en début de fermentation, s’est estompée et donne au final des vins d’un rose pâle aux beaux reflets bleutés.

 Aux premiers décuvages, les Syrah ont leur habituelle robe sombre, une aromatique d’une fraîcheur surprenante compte tenu des chaleurs de l’été et une bouche charnue et dense, portée par des tanins abondants et fins. En matière d’équilibre, la matière semble l’emporter sur l’acidité cette année.

 A la cave, comme chaque année, nous avons entrepris de nouvelles expérimentations. Entre autres pour les blancs (qui demandent la plus grande précision), nous avons utilisé pour la première fois des levures indigènes (cela fait quelques années maintenant que nous en pratiquons sur vins rouges).

 Pour l’instant, les résultats sont prometteurs – les blancs issus de levures indigènes semblent avoir des arômes plus complexes et font preuve de beaucoup de caractère et de structure en bouche. De même, pour la vinification des Syrahs en rouge, nous avons augmenté la proportion de Viognier à 10% dans certaines cuves et la part de grappes entières à 50%.

echo2

Il reste quelques semaines de vinifications, mais je pense que le millésime 2015 présente des similitudes avec le millésime 1998. Il est encore tôt pour avoir une lecture complète et définitive de ce millésime. Croisons les doigts pour qu’il tienne ses promesses.

Désormais, c’est le temps du nettoyage, de la révision et l’hivernage de nos équipements de vendanges. Nous nettoyons bien nos sécateurs, nous les graissons et les enroulons dans du papier journal. Savourons maintenant l’opportunité des weekends en famille et des escapades automnales.

  • Mas de Nages
  • Chemin des Canaux
  • 30132 Caissargues
  • France
  • Tel: 33 (0)4 66 38 44 30
  • Email:

Pour visiter notre site, vous devez être en âge de consommer de l'alcool selon la législation en vigueur dans votre pays.